Pourquoi les fleurs de CBD sont interdites en France ?

Le 31 décembre 2021, les entrepreneurs de CBD ont reçu une nouvelle qui a chamboulé tout ce secteur. En effet, un arrêté a été publié au Journal officiel. Il interdisait la mise en vente ainsi que la consommation de fleurs et de feuilles de CBD en France. Pour ce qui est des motifs, ils sont encore flous. Pour en savoir plus sur les raisons de cette interdiction, suivez cet article.

La loi du 31 décembre 2021 sur le CBD

Un arrêté gouvernemental a été publié au Journal officiel le 31 décembre 2021. Il concernait la vente et la commercialisation des fleurs ainsi que des feuilles de chanvre. Désormais, ces dernières ne sont plus autorisées sur le marché du CBD. Ces feuilles ainsi que ces fleurs ne peuvent plus être récoltées, importées ou utilisées que pour la production industrielle d’extraits de chanvre.

Cette nouvelle loi insiste également sur l’interdiction de la vente aux consommateurs des fleurs et des feuilles brutes sous toutes leurs formes. Que ces fleurs soient seules ou mélangées à d’autres ingrédients comme produits à fumer ou tisanes, leur consommation est également interdite par cet arrêt. Cependant, il est important de préciser que cette loi du 31 décembre 2021 légalisait la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation de certaines variétés de cannabis. À condition que leur teneur en THC ne dépasse pas les 0,3 %.

Les produits autorisés

Cette loi ne s’arrête pas là. Elle mentionne également les produits issus d’une transformation du CBD. Sachez donc que ces derniers peuvent être vendus sur le marché. Parmi ces produits, on peut citer :

  • Les compléments alimentaires
  • Les crèmes
  • Les produits cosmétiques
  • Les produits e-cigarettes
  • Les huiles
  • Les pilules

Si vous souhaitez mettre en vente ces produits, vous devez également vérifier leur teneur en THC. Elle ne doit pas dépasser les 0,3 %.

Il est tout à fait possible pour les consommateurs d’acheter ces produits en pharmacie. Rien ne vous empêche non plus de réaliser vos achats auprès de commerçants dans des boutiques physiques ou dans les boutiques en ligne. Il est cependant important de savoir que la vente de ces produits à base de CBD à des femmes enceintes et allaitantes à des personnes qui souffrent de dépression et de maladies cardiovasculaires est formellement interdite.

Pourquoi interdire la vente des fleurs de CBD ?

Les raisons de cette interdiction de vente de fleurs et de feuilles de CBD sont assez floues. L’État a mis en vigueur cet arrêté pour des raisons de santé. Le Conseil d’État a affirmé que le CBD a des effets psychoactifs sur l’organisme. Il y a aussi le danger de la combustion qui fait partie des motifs mentionnés. L’inhalation de la fumée de CBD peut entraîner des effets secondaires sur les poumons des consommateurs. 

Il est cependant important de préciser que vous pouvez utiliser un vaporisateur. Cet appareil vous offre une occasion de maîtriser la température de chauffe. Cela vous permet également de réduire les risques. La dernière raison de cette interdiction est d’ordre public. La mise en vente des fleurs et des feuilles rendrait plus difficile le travail des forces de l’ordre contre les stupéfiants. Il est assez difficile pour les policiers de faire la différence entre les fleurs de CBD et les fleurs avec un taux de THC élevé.

La loi du 24 janvier 2022

Le 24 janvier 2022, le Conseil d’État a suspendu l’arrêté du gouvernement interdisant la vente de la fleur et de la feuille de CBD. Cette loi a rappelé que les fleurs ainsi que les feuilles de chanvre ne sont pas nocives pour la santé. Ainsi, elles peuvent être commercialisées. Il est cependant important de préciser que cette vente doit respecter quelques critères importants. 

Les feuilles et les fleurs doivent être issues d’une plante qui a une teneur en THC inférieure à 0,3 %. En ce qui concerne la culture de ces plantes, seuls les chanvriers sont autorisés à les cultiver. Quant à la loi sur la vente des produits dérivés du CBD, elle reste inchangée.

Pourquoi les fleurs de CBD sont interdites en France ?
Retour en haut